07 68 59 98 40 coordination@airlifemedical.fr
Nutrition
L’alimentation, ça sert à quoi ?
Le fonctionnement de l’organisme nécessite de l’énergie et des nutriments (protéines, lipides, glucides, vitamines et oligo-éléments). On parle de besoins nutritionnels. Ces besoins sont par nature couverts tout ou partie par l’alimentation. Dans certaines situations l’alimentation orale est insuffisante ou impossible (maladie chronique ou aigüe, effets secondaires de certains traitements, chirurgie…) de manière temporelle ou définitive. Dans le but de combler ce déficit d’apports votre médecin vous a prescrit des compléments oraux, une nutrition entérale ou parentérale qui pourra se poursuivre à domicile grâce à la prise en charge de la dénutrition par nos équipes.
La nutrition entérale, qu’est-ce que c’est ?

La nutrition entérale est un moyen médical qui permet d’apporter une alimentation adaptée, quantitativement et qualitativement, sous forme liquide, directement dans le tube digestif grâce à une sonde. Cette méthode d’alimentation artificielle se rapproche de l’alimentation orale par le fait que les nutriments apportés sont normalement digérés dans le tube digestif.
La sonde naso-gastrique pénètre par une narine et va directement dans l’estomac.
La sonde naso-jéjunale pénètre par une narine et va directement dans le jéjunum (intestin grêle).

La sonde de gastrostomie pénètre par la paroi abdominale et va directement dans l’estomac (posée par voie endoscopique, radioscopique ou chirurgicale le moins souvent).
La sonde de jéjunostomie pénètre par la paroi abdominale et va directement dans l’intestin (jéjunum, posée par voie chirurgicale).

La nutrition parentérale, qu’est-ce que c’est ?

La nutrition parentérale est une méthode de substitution de l’alimentation entérale qui permet d’apporter tous les nutriments nécessaires à l’organisme. Elle s’effectue par voie intraveineuse via un cathéter centrale ou une chambre implantable.
L’utilisation de la nutrition parentérale (NP) est réservée aux patients ayant l’impossibilité de maintenir un équilibre hydro-électrolytique et/ou protéino-énergétique et/ou en micronutriments et/ou en minéraux (Nutrition à domicile, état des lieux et modalités de prise
en charge. HAS, mai 2008).

La nutrition parentérale concerne donc de nombreuses situation pathologiques (maladie de Crohn, grêle court, complications de la radiothérapie, cancer).
La NP à domicile, le plus souvent réalisée de façon cyclique, constitue une alternative à l’hospitalisation qui doit permettre de faciliter la réhabilitation du malade dans son cadre habituel et l’amélioration de sa qualité de vie.

Ce mode de nutrition artificielle nécessite des techniques et des protocoles précis afin de garantir la fiabilité et l’efficacité de ce traitement.
Les prises en charge des patients sous nutrition parentérale font l’objet d’une collaboration entre la diététicienne et l’infirmière coordinatrice de chez Airlifemédical qui permet la prise en charge globale du patient.

accumsan eget elit. ut venenatis, Nullam dictum vel, adipiscing Donec